– La belle époque !

Ce magnifique manège au doux nom de :  » la belle époque « , a retrouvé sa place pour la saison estivale dans la belle ville de St Gilles Croix de Vie en Vendée.

Gageons que les enfants vont ressentir du vrai bonheur !

Publicités

– Un Flash culinaire à Trégastel, dans les Côtes d’Armor !

Cet endroit est un joyau géologique ! La Côte de granit rose :

https://www.cotesdarmor.com/Decouvrir/Les-sites-incontournables/Ploumanac-h-et-la-Cote-de-Granit-Rose

Dans la commune de Trégastel, en plein sur le chemin des douaniers, vous pourrez rencontrer Gérard..Il passe toute la saison dans son camion à crêpes .Celles ci sont délicieuses et le rapport qualité prix au top !  Merci à lui pour cette pause fort sympathique ..En plus c’est un endroit très convivial pour rencontrer de nouveaux Amis !

sdr

 

C’est tellement merveilleux de donner !

Voici un compte rendu d’un voyage au Népal réalisé par trois personnes dans le but d’aider des enfants orphelins :

– Voyage vers les orphelins du Népal

Bien le bonjour à chacun d’entre vous.Nous étions trois personnes a passé une semaine en compagnie des enfants orphelins au Népal.Nous sommes revenus il y a une semaine.Lisez s’il vous plait le compte rendu de Claire, l’une des participantes :

« 

Un voyage insolite qui remplit le cœur d’amour et de joie.

Dimanche 17 mars , ça y est le grand jour est arrivé ! Je pars pour Lyon direction Kathmandu où je vais rejoindre Camembert et Chantal ! Je pars en terre inconnue avec des personnes que je ne connais presque pas , et pour rencontrer des enfants orphelins , et ça me motive énormément . Tout m’a découragé sur la route : accident, bouchons , navette de l’aéroport introuvable, travaux , il ne me reste qu’1 h30 avant le vol , c’est juste pas possible que cette aventure se termine maintenant . Et puis non, la petite étoile au dessus de ma tête brille aussi pour les enfants très loin d’ici ! La semaine est intense, on organise tout avec Puspa, c’est l’homme de confiance , de gentillesse , d’efficacité . Tous les lieux « no touristiques » ( dixit camembert) sont évités ; nous vivons avec les népalais ; gratitude , humilité , gentillesse sont les quelques mots qui les définissent . Quelle bouffée d’amour que je reçois à chaque instant , émotions enterrées dans nos sociétés où tout est dirigé par le pouvoir et l’intéressement ….
Mais il y a un climat qui fait peur dans ce pays : le gouvernement n’aide pas son peuple , pas d’assurances, pas de sécurité sociale , pas ou peu de retraite , hôpitaux délabrés , les népalais sont livrés à eux mêmes , avec le système des Castes qui complique la donne , l’élan financier d’entraide entre népalais est difficile… on garde l’argent pour soi au cas où . Les enfants ont acheté des vêtements en 1h , pour l’année , ils ont découvert la douche chaude et le gâteau d’anniversaire, ils ont dormi dans un lit rien que pour eux !! Quel décalage ! Et nous avons beaucoup partagé , foot, badminton, volley , jeux de société , visites, regards complices , main dans la main, rires , des empreintes indélébiles !!L’Information était plus que nécessaire : délinquance , drogue , alcool, dons d’organe , exploitation de main d’œuvre népalaise en Arabie saoudite….ils sont au courant, l’argent des dons les aide à vivre et à pouvoir envisager un futur ! Quelle responsabilité ! Je garde l’image dans ma tête de ma petite « sangita » qui se cache derrière le poteau du portail d’entrée de l’école lors de notre départ , elle pleure . Ça me blesse le cœur et cet engagement me détermine à revenir les voir le plus tôt possible .
MERCI 🙏
Merci à toi camembert pour l’homme incroyable que tu es
Merci à Chantal pour ton courage et ton énorme gentillesse  » Pour voir les photos, veullez cliquer sur le lien suivant : Photos du séjour  Cette semaine, vous recevrez le compte rendu de toutes nos actions effectuées dernièrement.heureux 2.jpg

Pour le contact : association cargoducoeur

Texte de Nicolas Hulot

Voici un texte écrit par Nicolas Hulot.

A vous d’apprécier ou pas  !

« Ai-je la vue troublée ? Est-ce le changement climatique qui perturbe ma perception du réel ? Je vois s’agglutiner et s’exprimer au quotidien la somme de toutes les haines, de tous les mépris, l’addition de tous les rejets ; sans doute l’expression sordide de toutes les peurs : envers le politique, le flic, le nanti, le pauvre, le journaliste, la féministe, l’Europe, l’Etat, et plus tristement habituel encore, la haine du juif, du musulman, de l’homosexuel, de l’étranger, de l’autre… »

« Je vois avec effroi notre société se fragmenter, se replier, se recroqueviller. »

« On dit que l’on entend le fracas des arbres qui tombent et pas le murmure de la forêt qui pousse. Alors, cette bile nauséabonde est-elle une goutte d’eau qui dissimule un océan de sagesse ? Ou, au contraire, est-elle l’émergence et l’expression de quelque chose de plus noir, de plus profond ? Je veux continuer à croire qu’il y a une société invisible, silencieuse, qui, à un moment, se dressera massivement contre cette bête immonde. Certains signes m’en donnent l’espoir : une jeunesse qui se mobilise, des initiatives collectives, des marches… »

« La crise écologique nous place face à un destin commun et nous oblige à une approche universelle. »

« Là où les passerelles sont nécessaires, se dressent des murs, des barrières physiques ou virtuelles, notamment celles des idées reçues. Et comme dit René Char « partout l’essentiel est menacé par le superflu » et pire encore le faux dissimule le réel. »

« Nous devons agir dès maintenant de manière coordonnée avec une vision partagée ou nous allons tous sombrer comme des crétins ! L’heure est à l’écoute, à l’empathie, au discernement, à la coopération, à l’union, à l’humilité, si l’on veut une issue favorable. »

« Au risque d’être ridicule dans l’atmosphère actuelle, osons la confiance et la solidarité ! Allons chercher chez l’autre ce qu’il a de meilleur, ne voyons pas le mal partout, demandons-nous ce que l’on peut apporter pour construire le futur et non le détruire ! »

« Se battre, se déchirer, s’injurier, s’entretuer est un grand classique de l’histoire soyons moderne, faisons une révolution pacifique ! »

« Un monde meilleur pour toutes et tous est encore possible mais à la seule condition de se libérer de la haine. Gardons à l’esprit que la solidarité ne peut être que notre seule boussole. »

Nous sommes tous dans le même bateau et ce bateau coule. Alors on fait quoi ? On continue à se maudire les uns les autres ou on s’active à le réparer tous ensemble ? Voici, en somme, la question posée par Nicolas Hulot.fidèle

Poème de toute beauté !

Le plus Beau Remède
ou les Messagers du sourire

C’est comme un bout de bois, un bout de couleur
Qui donne aux dessins la beauté de leur monde
Ou bien un éclair, qui de la lumière procure l’éclat
Une étincelle, petite sphère éphémère
Allumant les étoiles de feu dans une nuit d’été
La toute discrète note, créant les symphonies enchantées
Une harmonie parfaite, plongeant qui le souhaite

Dans une rêverie profonde.
Ou encore, une goutte d’eau nourrissant
Toutes les plus belles fleurs jusqu’à l’éclosion.
Enfin, l’infime rayon, qui percera le brouillard de nos humeurs

Comme un espoir…

Il n’est de plus beau remède que le don
De son coeur, dont le but est simplement
De rendre le sourire aux enfants comme aux plus grands

Parce qu’un sourire brisant le rempart de nos peines, le rideau de nos larmes

Est comme une étincelle d’espoir
Parce qu’il y a des coeurs grands
Qui portent cet espoir tels des messagers
De l’amour et du bonheur
Parce qu’ils sont là tout simplement
Tout en coeur, en joie, gentillesse et dévouement
Grâces aux farces, aux gaffes et aux grimaces combattant
La tristesse, la maladie, l’angoisse, l’enfermement

Parce qu’ils sont là, les messagers du sourire
Parce que tout cela, vous venez avec bonté nous l’offrir

MERCI.

Lorette

– Une belle marmotte :

Cet animal qui vit exclusivement dans les montagnes (En France : Dans les Pyrénées et les Alpes) est peu connu .Il est difficile d’expliquer à un anglais ce qu’est une marmotte.Hier, à la croisé d’un chemin, à 1800m d’altitude, j’ai vu ce beau spécimen…!

                                                                                                                        Connaître la marmotte !